En première ligne

Sévèrement impactée par la crise, la Filière Événementielle se prépare à la reprise, mais seulement en septembre pour ce qui concerne les grands évènements.

Un outil indispensable

La rentrée de septembre 2020 est donc très attendue par les communautés d’exposants, congressistes, visiteurs, pour reprendre le chemin des grands rassemblements. Dans le cas contraire les dégâts humains et économiques risquent d’être dramatiques. Effectivement, ce sont plusieurs milliers d’emplois directs et indirects qui sont menacés et, avec eux, toute la créativité et l’expertise uniques et reconnues de collaborateurs qui contribuent à la vie de la cité, grâce aux rencontres événementielles, qui permettent à la France de se positionner parmi les leaders sur le marché international des places d’attractivité événementielle. 

L’enjeu est donc capital et la situation urgente ; il est nécessaire que l’activité puisse reprendre au plus vite, tout en assurant la sécurité de tous.  En outre, et afin d’anticiper les enjeux qui l’attendent, la profession demande aux autorités publiques de définir un échéancier de reprise progressive de l’activité qui permettra à chacun de prendre toutes les dispositions nécessaires au déploiement des mesures sanitaires adaptées permettant l’accueil de tous, qu’ils soient visiteurs, congressistes, ou exposants, dans les meilleures conditions. Ce dispositif aidera à rétablir la confiance et à engager la reprise de l’activité économique des entreprises.  Les événements comme outils de relance de l’économie française sont indispensables.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.