En berne

Les fêtes de fin d’année ont été un moment difficile pour les restaurateurs du fait du manque de touristes, et des annulations en cascades dues au variant Omicron.

Difficultés quasi généralisées

Les grosses rentrées d’argent ce sont cette année, réduites à minima. « Les restrictions sanitaires et la peur des rassemblements en sont la cause » assure Alain Fontaine président de l’Association Française des Maîtres Restaurateurs (AFMR). Depuis novembre, il y a eu très peu de repas de fin d’année organisés par les entreprises, qui habituellement permettent une hausse du chiffre des établissements de bouche.

Bien que les restaurants aient échappé à la fermeture et au couvre-feu, ça n’a pas été suffisant pour réunir les clients à table lors des fêtes. « Personne n’avait en tête que le variant Omicron était aussi contagieux, poursuit le président, cela a entraîné énormément d’annulations pour le réveillon et le Nouvel An ». Certains restaurateurs ont fermé leurs établissements et se sont mis en vente à emporter, ce qui a plutôt bien marché. Pour d’autres, comme Chez Abel à la Voûte d’Ainay, les fêtes n’ont pas apporté beaucoup de supplément, le restaurant n’était pas comble, quand certains ont dû fermer complètement, comme le Café Bourbon rue des Remparts d’Ainay. « Cependant la semaine entre les deux fêtes a été très bonne » assure le patron du Poêlon d’Or rue des Remparts d’Ainay. Et quelques établissements ont continué comme les autres années, à faire du chiffre. Cuisine et Dépendance, rue de la Charité est dans ce cas. « Certes nous avons eu des annulations, mais il ne faut pas tout voir en noir, assure le patron Fabrice Bonnot, les réservations de dernière minute les ont compensées, et nous ont permis d’être complets, et de bien terminer le mois de décembre qui franchement a été plutôt bon ». Globalement, les répercussions de la Covid-19 se sont tout de même fait sentir dans un grand nombre de restaurants, dans toute le France, et le mois de janvier n’est pas sensationnel non plus, du fait du retour du télétravail.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.