Dynamisme régional retrouvé

L’évolution du budget de la région pour l’année 2016, est supérieure à ce qui avait été annoncé.

De réelles améliorations – En effet celle-ci s’était fixé un objectif de soixante-quinze millions d’économies, mais une réduction drastique des dépenses de fonctionnement a permis de les porter à cent trente millions d’euros, ce qui avec un emprunt permet de financer  cent cinquante-deux millions d’investissement.

« La lutte contre le gaspillage d’argent public porte ses fruits » soutient le vice-président Etienne Blanc délégué aux finances lors de l’assemblée plénière du jeudi 29 juin. Ces économies ont touché l’ensemble des politiques régionales, et certaines réformes structurelles ont permis de dégager de l’argent. Sans augmenter la fiscalité, cette hausse des investissements a permis la création de quinze mille emplois en 2016. La reconstitution de l’épargne assaini la situation financière de la collectivité, preuve en est la note de la région réévaluée par les agences de notation. Les emplois créés sont générés par l’investissement, la région retrouve une capacité pour repartir de l’avant de façon significative.

Comme le relèvent plusieurs élus, « force est de constater que certains domaines comme la formation continue ou le soutien aux entreprises ont été sacrifiés sur l’autel des économies ». Il serait préférable de prioriser certains chantiers. Cependant, les investissements effectués redonnent un dynamique en faveur des territoires, que la région n’hésite pas à accompagner, et de leurs habitants.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.