Dynamique industrielle

GRT Gaz a présenté son bilan 2019, dans les locaux de l’agence de développement économique, quai Perrache, le jeudi 20 février.

Accélération du développement des gaz renouvelables

GRT Gaz transporte du gaz en France d’un point à un autre, l’entreprise construit, entretient et modernise trente-cinq mille kilomètres de canalisations. Elle n’a jamais acheminé autant de gaz qu’en 2019, car il y a un afflux de gaz naturel liquide (GNL) dont le coût est en ce moment très bas. De ce fait, les prix pour la grande industrie se sont effondrés, car il y a un excédent d’offre.

En Auvergne-Rhône-Alpes, bien que la consommation ait augmenté à cinquante milliards de KW/heure en 2019, elle a tendance à s’éroder du fait des chaudières à basse consommation.

En ce qui concerne les biogaz, de plus en plus de biométhane est fabriqué à partir de déchets, dont 60% proviennent de l’agriculture ; il est injecté dans les canalisations, ce qui permet d’éviter le rejet de nombreuses tonnes de CO². Ceci nécessite une adaptation du réseau, afin qu’il puisse recevoir ces nouvelles quantités de biogaz sur lequel est très centrée la région Auvergne-Rhône-Alpes, comme elle l’est sur la filière hydrogène.
Le défi pour 2020 et les années suivantes est d’adapter le réseau pour recevoir les gaz renouvelables. GRT Gaz estime à dix millions d’euros d’investissement à prévoir d’ici 2025 ! Le décollage des gaz renouvelables est un réel atout pour la région !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.