Dynamique fluviale

Organisé par l’association Agir pour les fleuves, un Grand Débat a eu lieu à la Chambre Régionale de Commerce et d’industrie (CCIR), le vendredi 8 mars.

Victime de soixante-dix ans d’abandon

La compétitivité et l’attractivité de la région Auvergne-Rhône-Alpes dépend des mobilités et des transports, pour les entreprises, et le fret. Dans le fluvial il y a besoin d’investissements soutenus, dans des infrastructures performantes. « La région ne tire pas partie des possibilités offertes par les voies d’eau, assure Jean-François Farenc de la CCIR, nous avons en ce domaine un potentiel remarquable sous utilisé ». Il est nécessaire de redéfinir le fluvial comme un atout pour le territoire dans les domaines logistiques et écologiques.

« Il est indispensable d’enclencher une dynamique vertueuse pour l’émergence d’une réelle politique fluviale » lance le président Jean-Marc Samuel. Pour ce faire, les chargeurs doivent adapter leur logistique. Des milliers de tonnes de matériaux lourds et volumineux pourraient transiter par les fleuves en Auvergne-Rhône-Alpes, ce qui entrainerait une diminution des coûts, et il devrait être possible de capter de nouveaux marchés, comme ceux des déchets et de la logistique urbaine pour lesquelles les voies d’eau sont aujourd’hui pratiquement inutilisées.

Ce mode de transport est plébiscité par le grand public qui souhaite qu’il prenne une part plus importante non seulement dans le transport, mais aussi pour le tourisme.

contact: lyon-presquile@orange.fr

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.