Du passé au présent

Dès 1838, la Halle de la Martinière a fourni des produits frais aux lyonnais. Fermée il y a quelques années, cet espace est actuellement en réhabilitation, pour à partir de l’automne 2017, offrir du bio.
Commencés il y a un mois, des travaux de déconstruction ont ramené la halle à l’état brut, c’est-à-dire que seuls le toit et les colonnes ont été conservés. « Nous avons cassé les murs extérieurs, les cloisons intérieures et le sol » indique Christian Truffy de l’entreprise Truffy maçonnerie. Les pierres ont été enlevées, elles sont actuellement reconditionnées, puis seront repositionnées en plusieurs bordures de quadrilatères comblées de béton et de résine colorée en surface. A l’intérieur de la dalle passeront les réseaux d’électricité et de plomberie. Les colonnes seront ensuite nettoyées par un gommage doux, afin que la pierre soit remise en valeur. « Entre chacune d’elles, des parois en verre de quatre mètres cinquante de hauteur viendront éclairer l’intérieur, affirme le maitre d’ouvrage Fabien Besson, les poser sera probablement le plus difficile ». La livraison du bâtiment est prévue pour mi-octobre et l’ouverture au public mi-novembre.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.