Divorce impossible !

Les Français ne peuvent se passer de voiture. La croissance des ventes a été ininterrompue de 2009 à 2019, mais aujourd’hui, un recul certain se fait sentir. La crise sanitaire a un impact très puissant sur la filière, le secteur est durement touché.

Recul historique du marché

Les ménages achètent, principalement en secteur urbain, de moins en moins de voiture.  2020 a enregistré une diminution des achats de 20%. Mais 2021 devrait permettre de rebondir avec une accélération des ventes de véhicules hybrides et électriques, au détriment du diesel et de l’essence, ce qui n’est pas pour déplaire à la municipalité lyonnaise ! Cependant, les Français gardent de plus en plus longtemps leur voiture, bien que la moitié d’entre eux trouvent qu’elle est source de pollution, et qu’il faut limiter les émissions de CO². La voiture électrique est l’avenir, mais les municipalités lui offrent de moins en moins de place, sa part dans les modes de transports urbains est donc appelée à diminuer.

L’interdiction de rouler en centre-ville remporte un certain succès, Lyon en prend la direction, à commencer par le cours Charlemagne dont une partie sera piétonnisée d’ici quelques mois, et les pentes de la Croix-Rousse !

Actuellement, la voiture est moins un objet de réussite qu’il y a quelques années, elle est plus opérationnelle, cependant une personne sur deux ne peut pas s’en passer, son utilisation reste très intensive ! Il faut reconnaitre qu’elle offre une liberté de déplacement incomparable !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.