Discours de la diversité

Le Festival International de la BD, qui a lieu samedi 9 et dimanche 10 juin dans le centre de Lyon, et tout le mois dans la Métropole, a été inauguré le vendredi 8 juin au Musée des Confluences.

Ce festival est un grand évènement, il investit l’Hôtel de Ville, la place et la galerie des Terreaux, la Comédie Odéon, la Fnac et d’autres lieux pour envahir la presqu’ile d’évènements littéraires. « Nous souhaitons vraiment intégrer la BD dans la ville, comme dans certains musées et parkings » assure David Kimelfeld président de la Métropole. Mais la grande intelligence de ce festival est de savoir sortir de la cité pour s’étendre dans l’ensemble de l’agglomération et de mêler des champs artistiques différents, ce qui apporte un rayonnement international à la cité.

La BD permet de s’évader, certains messages et illustrations sont poignants, quand l’on sait que le héros de la BD met en avant des citoyens ordinaires, et que ce festival se décline beaucoup au féminin.

La BD est un vecteur culturel extrêmement intéressant, très excitant, surtout lors de ce festival qui chaque année grandit, tout en sachant rester dans la simplicité.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.