Difficile et peu commode

Visioconférence, vote par correspondance, augmentation du nombre de voix portées par un mandataire…, les assemblées générales de copropriété peuvent se tenir à distance jusqu’au 1er juillet 2020.

Initialement autorisées en distanciel jusqu’au 1er avril, ces mesures ont dû être prolongées de trois mois, étant donné l’évolution de la pandémie et des interdictions de regroupement. Pas toujours facile, ni pour le syndic, ni pour les copropriétaires, ces derniers doivent faire contre mauvaise fortune, bon cœur !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.