Destination finale

A l’occasion de la visite officielle du Président de la République d’Arménie, Serge Sarkissian, à Lyon, le jeudi 9 mars, ce dernier est venu déposer une gerbe devant le monument place Antonin Poncet.
Ceci, en mémoire du génocide arménien de 1915 qui dura trois ans, et au cours duquel un million cinq cent mille personnes perdirent la vie dans des conditions atroces. Ce premier génocide du XXe siècle, perpétré par le gouvernement « Jeune Turc », a obligé toutes les populations civiles arméniennes de l’Empire Ottoman à prendre le chemin mortel de la déportation au cours duquel ils furent assassinés ou massacrés. Seule restait l’Arménie orientale en territoire russe, que les turcs attaquèrent en 1918, mais au prix d’une fantastique mobilisation populaire, ils furent arrêtés le 24 mai 1918 près d’Erevan . Le 28 du même mois cette portion de l’Arménie proclamait son indépendance pour devenir une république, après des siècles de domination.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.