Des racines pour le futur

L’ouverture officielle des journées européennes des métiers d’art qui se déroulent les 1er, 2 et 3 avril, a eu lieu le jeudi 31 mars à la Chapelle de l’Hôtel-Dieu.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans ce lieu emblématique, où la restauration en cours permet petit à petit une redécouverte complète du monument, une dizaine d’artisans d’art dévoilent leur savoir-faire. De la même manière, de nombreux ateliers de la presqu’ile et d’ailleurs, ouvrent leurs portes durant ces trois jours, afin de faire connaître leurs métiers. Au fil des années, un réseau de compétences et de savoir-faire s’est constitué dans la Métropole, où plusieurs établissements détiennent le label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV), car ils ont besoin d’une reconnaissance officielle. « Nous travaillons pour maintenir ces métiers de qualité » indique Jean-Bernard Nuiry  président de la Fondation du Patrimoine. Et Alain Audouard président de la Chambre des Métiers de préciser qu’acquérir un savoir-faire demande des heures et des heures de pratique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ces journées contribuent à faire connaître

ces entreprises et artisans, qui ont bien besoin de reconnaissance, car les métiers d’arts, au nombre de deux cent dix-sept en Rhône-Alpes, pour six mille professionnels sont un secteur économique à part entière, mal connu.

contact: lyon-presquile@orange.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.