Dérouler le fil écologiste

Le premier bilan « transition écologique a été effectué à l’Hôtel de Ville, le lundi 22 novembre.

S’assoir sur les acquis pour passer à la vitesse supérieure

Il y a urgence à agir pour le climat. Pour cela, Lyon va se lancer le défi de rendre la ville climatiquement neutre d’ici 2030. Il y a donc énormément de travail à faire sur les émissions de CO2. La transition écologique est avant tout une question sociale et sociétale dont l’objectif est de réduire les gaz à effet de serre, mais il est difficile de changer les comportements. Aussi, il est demandé à tous les citoyens de faire des efforts.

De son côté, la ville tente de réduire ses émissions, en renouvelant le parc automobile en véhicules propres, en diminuant l’éclairage nocturne, en végétalisant de nombreux espaces, et en isolant les bâtiments. En 2022, cinquante toitures vont être solarisées. Et dans toutes les délégations, urbanisme, habitat, mobilité, éducation, commerce, culture, achats, sport et finances, les adjoints ont une feuille de route, et font des propositions pour aller encore plus loin ! « Il faut actionner l’innovation et l’expérimentation pour accélérer la transition » lance le maire Grégory Doucet.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Des cours d’écoles ont été végétalisées, des pistes cyclables créées, les stationnements pour vélos et trottinettes augmentés, alors que celui pour les voitures a diminué. L’expérimentation piétonne de certains quartiers est en cours, et d’autres projets comme celle de la presqu’ile et la réhabilitation de la rive droite du Rhône sont à l’étude, tout comme le développement de la cyclologistique, et de la logistique urbaine fluviale.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.