Démocratie participative dans le 1er

Pour la cinquième édition, l’Assemblée Générale des trois Conseils de Quartier du 1er arrondissement, a eu lieu à la mairie, le mardi 16 octobre.

Beaucoup de travail pour un résultat minime

Chacun, celui du Bas des Pentes, celui du Haut et Cœur de Pentes ainsi que celui de l’Ouest des Pentes, ont exposé les différents sujets sur lesquels ils ont réfléchi et travaillé ces dernier mois, et dévoilé le futur. Les domaines sont variés ; celui du Bas des Pentes a par exemple organisé une exposition place Louis Chazette, piétonnisé le secteur certains samedi, opération très favorable pour les commerçant. Il insiste également pour un projet de marché du soir très demandé par les habitants.

Celui de l’Ouest des Pentes est tourné vers l’accueil des migrants avec qui il souhaite entrer en dialogue, et s’implique en ce qui concerne la végétalisation des pentes et l’économie circulaire, alors que celui du Haut et Cœur des Pentes lutte contre les ventes d’immeubles, braderie municipale, dans les pentes de la Croix-Rousse.

Les Conseils de Quartier s’impliquent dans de nombreux secteurs, petits ou grands projets, questions de fond, mais comme le relève Guillaume Gourgue, spécialiste de la démocratie participative « les Conseils de Quartier sont une obligation légale depuis 2002, ils sont des ambulances sur lesquelles on aime bien tirer, car leur suggestions qui parfois dérangent les autorités, ne sont pas forcément prises en compte ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.