Démocratie participative

Les trente-six conseils de quartier de la ville de Lyon se sont réunis le lundi 13 octobre à l’Hôtel de Ville, pour faire le point sur leurs travaux et leurs avancées.

Expérience d’usage

Il est fondamental que les Conseils de quartier se retrouvent annuellement, car la synergie et l’échange en sont les fondements. « L’avis de nos concitoyen est primordial pour les politiques publiques, précise Georges Képénékian maire de Lyon, le vôtre est indispensable ».

Dès le XVIIe siècle il y avait des concertations qui aujourd’hui, face aux grands défis de la ville, sont essentielles. Quand les habitants coconstruisent, il leur est plus facile de s’approprier les projets. « Vous avez une expérience d’usage dans votre quartier, poursuit le maire, votre énergie et vos idées sont la participation citoyenne ».

Les Conseils de quartier ont pris un nouveau souffle avec les universités citoyennes qui permettent  à chacun de se familiariser avec les problématiques locales, et avec les consultations numériques. Preuve en est que la campagne d’adhésion lancée en septembre a permis de recruter cinq cents nouveaux conseillers, dont quarante-huit dans le 1er arrondissement, et soixante-et-un dans le 2e. Comme le disait Tocqueville, »Il y a plus de lumière et de sagesse à réfléchir ensemble ».

Cependant, comme le relève un conseiller du 6e, les personnes s’inscrivent, mais ne s’engagent pas beaucoup, peut-être parce qu’il y a un manque d’interaction avec les politiques de la ville.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *