Déguster au petit matin

Pour la gastronomie lyonnaise, et afin de rappeler qu’ils sont toujours là, les Bouchons de Lyon ont organisé le vendredi 13 novembre, un mâchon au Palais du Commerce.

Une véritable tradition – La bonne chère a un impact très important dans la région. Pour cela, chacun des vingt-quatre chefs présents en cette matinée, a offert sa spécialité allant du graton au gratin de cardons, en passant par la rosette, les pâtés, le fromage de tête et bien d’autres mets arrosés de Beaujolais, de Côtes du Rhône, et même de Champagne ! « Nous proposons un mâchon grandeur nature » avance Joseph Violat président de l’association des Bouchons Lyonnais, devant quelques deux-cents invités rassemblés dans la salle de la Corbeille. Grâce à ces adresses qui ont leur place dans la ville, la cuisine lyonnaise est au creux de l’assiette. « Il y a des choses importantes que l’on ne peut pas manquer » ironise Pascal Blache maire du 6e arrondissement en dégustant un gratin d’endives.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Suite à la vente du premier ouvrage édité par l’association, Nos Recettes Traditionnelles, un chèque de cinq mille huit cents euros a été remis au Centre Léon Bérard pour la recherche, car il avait été décidé qu’un euro par livre vendu serait donné, et ce côté caritatif sera reconduit.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’héritage de la gastronomie lyonnaise est essentiel, les membres de l’association en portent le flambeau !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.