Décloisonner la société

En s’appuyant sur ses réseaux, l’Entreprise des possibles se positionne comme un créateur de liens et de synergies entre les mondes économique, social et institutionnel.

S’occuper des autres avec respect

L’objectif du collectif, est de connecter et de mettre en rapport les entreprises et les associations caritatives, afin que les premières participent au financement des projets des secondes. « Laisser des gens dans la rue, ça n’est pas possible, lance Alain Mérieux créateur de ce concept et initiateur du collectif, nous voulons que désormais la société porte un autre regard sur les sans-abri ».

En deux ans, soixante-quinze entreprises ont rejoint le collectif, dans le but de proposer à leurs salariés de participer, en donnant un ou deux jours de congés qui sont abondés financièrement, et l’argent versés à une association partenaire. Ainsi plus d’[LP1] [LP2] un million d’euros a pu être reversé. En 2021, les publics visés sont essentiellement les femmes seules avec enfants, et les jeunes abandonnés.

Ce projet intéresse l’Université Catholique (Ucly), qui a rejoint le collectif le jeudi 1er avril, pour associer les salariés à cette belle initiative, puis dans un deuxième temps, insister sur la formation humaine des jeunes. « L’Entreprise des possibles sera un pont entre l’Université et la solidarité » indique le professeur Olivier Artus, recteur de l’Ucly.

Offrir des lieux sécurisants aux personnes en détresse permet d’une part de les mettre à l’abri, et d’autre part de leur donner des repères.

contact: lyon-presquile@orange.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.