De la sculpture au réel

Pour une soirée, le vendredi 25 mars, un partenariat s’est noué entre l’Agence Tempora, organisateur de l’exposition Hyperréalisme à la Sucrière, et la Fédération Française de Naturisme.

Cette exposition sur le corps humain a donc accueilli pendant quelques heures, de trois cent cinquante à quatre cents visiteurs entièrement nus. « Certaines personnes non naturistes franchissent le pas à l’occasion d’évènements comme celui-ci, indique un membre de la Fédération, la société vise une banalisation de la nudité ». Cette soirée a permis de mettre côte à côte les sculptures et les personnes, et de voir que les premières sont extrêmement bien faites.

Les naturistes assurent qu’aujourd’hui le corps devient tabou ; la nudité qui en elle-même est banale, permet de se réapproprier son corps. Si l’exhibitionnisme est interdit, le naturisme ne l’est pas, mais il y a tout de même un flou juridique.

En France, le nombre de naturistes augmente, environ deux millions cinq cent mille sont décomptés actuellement.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.