De la fibre au tissu

Le Musée des Tissus, dont la création remonte à 1851, est actuellement en pleine réfection, pour offrir au visiteur un musée du XXIe siècle.

Savoir conserver des perles !

Lyon, Capitale des Gaules a de tout temps été une ville de commerce. A partir de 1480, quatre foires annuelles sont autorisées, et c’est ainsi que vont arriver les premiers tissus de soie. Dès 1536, les canuts apparaissent, c’est le début de la fabrication, et c’est ainsi que petit à petit la soierie lyonnaise va envahir le monde, en tissus d’habillement et d’ameublement.

Sous le Second Empire, la prospérité est telle que va être créé la Musée d’Art et d’Industrie au Palais du Commerce en 1864, qui devient Musée des Tissus en 1891, et doit s’agrandir. En 1919 est acheté l’Hôtel de Villeroy, mitoyen de l’Hôtel Lacroix-Laval où est installé le Musée des Arts Décoratifs, et ainsi bientôt ils ne feront plus qu’un ! Un siècle plus tard, il doit s’agrandir.

C’est pourquoi il est repris par la Région en 2018, le président Laurent Wauquiez estimant, et à juste titre, qu’il n’est pas possible de laisser un tel musée avec ses deux millions d’objets de collection uniques retraçant quatre mille cinq cents ans d’histoire textile, être mis en cartons.

La réfection en cours a pour objectif de le moderniser et d’agrandir les espaces. « L’intérêt d’avoir un grand musée valorise et fait vivre le quartier, assure la directrice Esclarmonde Monteil, nous voulons qu’il ait des retombées positives, et enrichisse les connaissances du public, en prenant en compte l’évolution de la société. ».

Seulement, cette restauration créée une polémique dans le quartier. D’abord parce qu’au milieu des immeubles XIXe de fière allure, viendra se greffer une couverture XXIe qui fera tache, et ensuite car les constructions envisagées risquent de mettre un certain nombre de riverains dans le noir.  L’association Préservation du Quartier du Musée des Tissus s’est élevée contre ce projet. Il semble qu’aujourd’hui le permis de construire soit suspendu !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.