De la fermeture à l’ouverture

A travers une nouvelle exposition de photos sur les anciennes prisons, à la mairie du 2e arrondissement, celle-ci a voulu mettre en avant la renaissance d’un quartier qui a longtemps été mal considéré, et ainsi décloisonner le nord et le sud de Perrache

Grace à l’Université Catholique qui après les avoir rénovés, s’est installée dans ces bâtiments en 2015, ce quartier a pris un nouvel essor. Une nouvelle population est arrivée, la jeunesse a investi le secteur. La nouvelle entrée de la gare et les Archives municipales contribuent aussi à faire de cet endroit un lieu vivant.

« Cette exposition est une ouverture, indique Jean-Bernard Nuiry élu délégué au patrimoine, le mardi 23 novembre lors du vernissage, elle renforce le lien entre l’université et la mairie ». Et de préciser que cette reconversion contribue au développement du territoire.

Le photographe Bruno Paccard a pris un millier de photos dans les prisons désaffectées, et en présente une quinzaine, les plus représentatives, à la mairie, jusqu’au 16 décembre.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.