De jeunes entrepreneurs

Organisé par l’association Entreprendre pour Apprendre, qui incite les enseignants des collèges et lycées à faire connaitre l’entrepreneuriat aux élèves, un salon de la mini-entreprise a eu lieu à l’hôtel de Région, le mardi 14 mai.

D’abord une idée

Les classes s’engagent toute l’année pour un projet de mini-entreprise, elles doivent fabriquer un produit, et le commercialiser, elles font un budget, et abordent tous les sujets d’une entreprise.

Cinquante-cinq établissements dont la moitié du Grand Lyon, ont présenté un projet. Pour ce faire, les enseignants formés par l’association, ont une approche pédagogique différente du scolaire, avec les élèves, qui leur permet de s’épanouir. « C’est un temps vraiment fort et riche de connaissances, indique Murielle professeur au lycée public Saint-Just, les élèves s’investissent et se révèlent ! ».

 Il est nécessaire de montrer aux jeunes ce qu’est une entreprise et essentiel de créer des passerelles entre deux mondes, scolaire et entrepreneurial, qui n’ont pas l’habitude de se côtoyer. « Ces jeunes ont énormément d’enthousiasme et d’énergie, relève le président Pascal Reber, à travers ces projets et expérimentations, la pédagogie prend forme ».

Le lycée des Canuts de Vaulx en Velin a imaginé un porte-clés, quand l’Icof propose une application rassemblant les services et lieux verts de la ville, et qu’une école de Bourg en Bresse a développé des bougies bio. Bref, tous les élèves reconnaissent que ce travail sur l’entreprise leur a beaucoup apporté !

A l’issue de la journée, dix prix – innovation, écologie, finances, communication … – ont été remis, dont les trois premiers iront au championnat national.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.