De la fourche à la fourchette

Approvisionner les cantines des lycées en produits régionaux et locaux est l’objectif de la région, qui pour cela met les bouchées doubles !

Favoriser les achats de proximité – Se fournir localement est essentiel et a beaucoup d’avantages. D’abord pour avoir une nourriture saine, fraîche et bio, ensuite pour  favoriser le développement durable, et pour finir permettre aux producteurs régionaux de vivre sans aller sur des marchés qui les étranglent.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ceci est une façon de faire prendre conscience aux élèves que les produits de proximité de grande qualité sont les meilleurs. L’objectif est d’atteindre 40% de produits régionaux dans les assiettes à l’horizon 2017. L’ancrage territorial est une finalité, quand les produits sont bien transformés, fruits, légumes, fromages, il y a une perte infime. De cette manière, les cantines peuvent devenir des restaurants scolaires de qualité. Pour ce faire, les producteurs locaux et les établissements scolaires doivent se rencontrer. Cependant, les adolescents ont au premier chef, une appréciation nuancée des produits frais, car ils sont habitués aux standardisés !

« La région est une véritable mosaïque de production, on trouve de tout un peu partout » avance Emilie Bonnivard vice-présidente déléguée à l’agriculture. Effectivement les filières volaille, porcine, bovines, lait, fruits et légumes forment une offre très diversifiée. Il est nécessaire de mettre en relation les besoins et la production locale.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.