Pas de couleur politique !

Depuis un mois, les lyonnais subissent et dénoncent la réforme du stationnement : paiement de la vignette résident, et  augmentation excessive des amendes à soixante euros dans la presqu’ile hors Confluence.

Sous le couvert d’améliorer la rotation des véhicules, la ville augmente ses recettes liées au stationnement. « Vous vous livrez à un véritable racket des automobilistes » assure Stéphane Guilland président du groupe Les Républicains, lors du Conseil Municipal du lundi 29 janvier.

Les lyonnais sont furieux, et les commerçants et restaurateurs du centre en perçoivent déjà les effets. Il serait donc sage que la ville revoie sa copie, et revienne sur ces tarifs, les plus chers de France.

Pour l’instant le maire reste insensible à ces arguments, et rétorque seulement que « les lyonnais doivent changer de comportement ».

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.