D’abord la voûte ouest

Depuis cent cinquante ans la gare de Perrache à laquelle est venu s’ajouter le centre d’échange, coupe la presqu’ile en deux parties égales, ce qui est inconfortable pour les lyonnais. La Ville de Lyon a donc décidé de réorganiser tout cela, en commençant par la voûte ouest.

Ouverture et modernité –  Celle-ci, qui est l’axe structurant du projet permettra une continuité, en facilitant les relations nord sud. Elle sera réservée aux modes doux, sachant que de temps en temps le camion à grande échelle des pompiers l’empruntera, et éventuellement  la navette S1, mais cela est encore en discussion. L’objectif est de faciliter les circulations piétonnes et cyclistes. Une ouverture donnant directement accès au métro sera créée, sachant que l’entrée existant place Carnot sera aménagée. Ainsi venant du nord ou du sud, les usagers auront accès à l’une ou l’autre extrémité du quai, de plain-pied puisqu’il est prévu de remonter la chaussée d’un mètre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le mur en rotonde côté nord doit être détruit, permettant l’accès direct place Carnot, et le passage avant de pénétrer dans la voûte proprement dite, dont les murs seront recouverts d’inox, sera à ciel ouvert. « Cela permettra de retrouver la lumière du jour » indique l’urbaniste Gérard Pénot. L’eau provenant des infiltrations, qui continuera à couler derrière les parois métalliques, sera récupérée dans des caniveaux situés de part et d’autre.

La ville souhaite par ces aménagements, apporter une réelle amélioration, et permettre ainsi l’unification du centre-ville.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Une réflexion au sujet de « D’abord la voûte ouest »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.