Culture, confrontation d’idées

La politique régionale en matière de culture et de patrimoine doit être portée comme un élément majeur, afin de constituer un puissant levier en ce qui concerne l’attractivité territoriale, ainsi que le développement économique et touristique.

Aménagement culturel des territoires – Dans un contexte général incertain, il est nécessaire de redéfinir en Auvergne-Rhône-Alpes, les fondements de l’intervention culturelle régionale. Promouvoir une culture accessible à tous qui soit le reflet de la diversité des territoires, car elle participe à la construction tant des individus que de la société.  « La mise en valeur du patrimoine régional ne doit pas se concentrer uniquement sur des projets de grande envergure, mais également sur le patrimoine de proximité, comme le Musée des Tissus » souligne Bernard Laurent rapporteur du CESER. Et de préciser que les modalités de son déploiement, et les critères sur lesquels une aide sera débloquée, restent à préciser.

Par ailleurs, le poids du secteur culturel, créateur de cent trente mille emplois, est important en Auvergne-Rhône-Alpes. Il est nécessaire de souligner que des acteurs locaux participent au rayonnement de la région à l’international, et que le savoir-faire régional doit être valorisé car les artistes ont besoin d’une certaine visibilité.
La culture est une réelle priorité, elle doit agir transversalement de manière à irriguer d’autres domaines.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.