Coup de force

Le collectif soudanais a organisé un rassemblement sur la place Bellecour, le samedi 13 novembre, pour dénoncer le coup d’Etat qui a eu lieu fin octobre au Soudan.

« Nous soutenons le peuple soudanais qui se révolte contre la prise du pouvoir par les militaires » indique un organisateur. Depuis les années 1975, un régime dictatorial, qui a été renversé par un gouvernement civil en 2019, dirigeait ce pays africain, et deux ans plus tard, l’armée a repris le pouvoir, et emprisonné les dirigeants, toute révolte est matée dans le sang.

Il s’agit d’un retour en arrière. La communauté internationale a condamné ce putsch du 25 octobre, ce qui n’empêche pas qu’il y ait des morts, des blessés et des centaines d’arrestations.

Les soudanais ont droit à un gouvernement civil pacifique ; les opposants à ce coup d’Etat ont la volonté de remettre la transition démocratique sur les rails, mais maintenant que le celui-ci a eu lieu, les militaires veulent consolider leur mainmise sur le pouvoir.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.