Coronavirus et chômage partiel

A l’heure où le gouvernement français s’est résolu à prendre la mesures drastique de confinement général de la population pour endiguer le virus Covid-19, les entreprises sont particulièrement touchées, et des milliers d’entre elles ont été contraintes de réduire considérablement ou encore cesser totalement leur activité.

Décision imposée

Afin de les accompagner, le ministère du Travail propose aux employeurs des mesures d’assouplissement permettant de mettre leurs salariés au chômage partiel, ce qui depuis le 12 mars, concerne déjà quelque 3.600 entreprises pour 60.000 salariés.

Le chômage partiel, s’applique lorsqu’une entreprise est confrontée à une situation exceptionnelle la contraignant à réduire ou suspendre son activité économique. Le virus du Covid-19 rentre indiscutablement dans cette catégorie de situation exceptionnelle.

Ce dispositif permet à votre entreprise de diminuer la durée hebdomadaire de travail ou même de cesser la totalité de son activité tout en permettant à vos salariés de bénéficier d’une rémunération – 70 % du salaire brut et 84 % du salaire net – qui est tout d’abord prise en charge par l’entreprise, puis remboursée par l’Etat, dans la limite de 4,5 fois le montant du SMIC, sous forme d’indemnité, notamment par le biais des services du CESU.

Toute entreprise peut bénéficier de cette procédure, sans condition de taille ou de nombre de salariés, qui ne peuvent pas refuser le chômage partiel.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.