Contre la montre

Avec le mouvement des Gilets Jaunes qui n’en finit pas, de nombreux commerces du centre-ville se trouvent aujourd’hui en mauvaise posture.

La Région qui met huit millions d’euros sur la table pour leur venir en aide, est consciente que cela ne suffira pas pour réparer tous les dommages, casse, saccage de magasins et perte de chiffre d’affaire. Presque tous les commerces de la presqu’ile sont impactés, certains ont perdu de quarante à 70% de leurs recettes. Et cela n’est pas fini, car les clients prennent facilement d’autres habitudes.

Aussi a-t-elle négocié avec quatre banques – Crédit Agricole, Banque Populaire, Caisse d’Epargne et Banque Postale – afin qu’elles consentent aux commerces de proximité, un prêt à taux zéro, dans la limite de dix mille euros, qui leur permettra de se renflouer, et pour lequel la Région se porte caution à 80%. « Sauver l’économie de notre centre-ville est primordial, indique Laurent Wauquiez président du Conseil Régional, la proximité souffre sans faire de bruit ».

Pour bénéficier de ce prêt, les interlocuteurs sont la Région, la CCI, les organisations professionnelles et syndicats auxquels les commerçants peuvent s’adresser.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.