Conflits et frictions

Le 1er étant un arrondissement de centre-ville très dense, il existe de nombreux problèmes relatifs à la tranquillité publique, conflits, nuisance, dégradation. Les conseils de quartiers sont désarmés face à ce problème, et ont interrogé la mairie au cours du Conseil d’arrondissement du 16 janvier.

Celle-ci reconnait que ce problème est récurrent. Il est traité par la police en cas d’urgence, ou à l’amiable en faisant appel à d’autres instances comme les associations, pour proposer des solutions adaptées. « Il est toujours préférable d’aller dans le sens de la prévention, avant que les situations dégénèrent » assure le 1er adjoint Arthur Remy. La mairie informe et renseigne, mais n’a pas de pouvoir de police, elle essaie de faire comprendre que chacun doit rester correct vis-à-vis de ses voisins et les respecter. Elle va cependant réfléchir à des solution qui permettrons d’améliorer voire es d’éradiquer ces.difficultés

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.