Colloque national des associations de familles

L’Hôtel de Région a accueilli lundi 24 et mardi 25 novembre, la rencontre des associations familiales, sur le thème de la protection de l’enfance.

Un problème complexe – La famille est une valeur fondamentale de notre société. Lorsqu’elles sont défaillantes, les associations, en relations avec les services sociaux, les aident à prendre leurs responsabilités en faveur de la protection de l’enfant. Force est de constater que le champ de protection est complexe, étant donné le nombre d’interlocuteurs, ainsi que du fait que la concertation entre les différents acteurs est faible. « La question fondamentale est de savoir comment respecter les droits des parents et ceux des enfants en soutenant la cellule familiale » indique Pierre Cousin de l’Union Régionale des Associations Familiales (URAF).

A l’heure où le placement des enfants augmente, il faut travailler sur la prévention, tout en ayant conscience que la protection de l’enfant ne doit pas entrainer une dislocation de la famille, car les associations ne sont, tout au moins dans un premier temps, pas toujours bien acceptées. Pour certains parents « de fil en aiguille, on arrive à construire quelque chose » alors que d’autres « ont l’impression d’être abattus un maximum. ». Pourtant, l’idée est de diversifier ce qui est proposé aux familles, car elles sont l’emplacement central des enfants.

Afin de se mobiliser autour de la protection de l’enfance, il est nécessaire de faire savoir qu’un grand nombre d’associations œuvrant dans ce domaine, existent dans les territoires, qu’elles agissent positivement en cernant les situations familiales, et en identifiant les problèmes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.