Clé de la liberté

Venir en aide aux personnes sortant de prison, et les soutenir pour qu’elles reprennent confiance et regardent positivement l’avenir, tel est l’objectif de Companio qui a tenu son Assemblée Générale le mercredi 14 mars à la mairie du 2e arrondissement.

Un homme coupable est aussi un homme capable

Depuis vingt-cinq ans, l’association oriente les sortants de prison, les soutient dans leurs démarches, et les accompagne dans leur parcours de réinsertion, afin d’éviter qu’elles ne récidivent. « En 2017, nous avons senti une baisse de la fréquentation, indique le président Léon Krief, une quarantaine de personnes sont venues régulièrement au local ». Cependant les activités se font de plus en plus à l’extérieur, dans les maisons d’arrêt de Corbas et de Villefranche, où l’association rencontre les détenus, leur donne de l’information, organise des ateliers de réinsertion ayant trait principalement au logement et à l’emploi très difficiles à résoudre ; aux soins et au psychologique pour qu’ils trouvent une oreille attentive, et au problème des addictions. L’association cherche toujours à orienter les personnes vers les structures appropriées.

En 2018, Companio projette d’organiser des activités culturelles, d’abord essentiellement orientées vers les femmes, puis vers les hommes par la suite.

Pour l’administration pénitentiaire, l’action de Companio n’est pas anecdotique, ce que fait l’association, l’administration ne peut pas le faire.

Après dix années de présidence, Léon Krief met fin à son mandat, mais l’association continue avec des énergies nouvelles, à savoir Marie-Odile Théoleyre présidente, assistée de deux vice-présidents.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.