Chemins détournés !

Etant donnée la polémique qu’avait entrainée la crèche de la Région l’année passée, cette dernière a décidé cette année de mettre les santonniers à l’honneur, à travers cinq scènes de la nativité !

Après avoir été pétris, moulés et mis au séchage pendant trois semaines, les santons sont cuits au four, à neuf cent cinquante degrés, les grands santonniers sachant leur donner un aspect extrêmement réaliste. « Notre savoir-faire se transmet souvent de génération en génération, indique l’un d’eux, néanmoins, une formation en céramique constitue un bagage précieux ». Bien travailler est assez difficile, et prend énormément de temps.

Tout le mois de décembre, la région accueille cette exposition sur un métier d’art mal connu, tout en sachant que le santon est le personnage principal de … la crèche !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *