Chantier métropolitain

La place des Terreaux est considérée comme une aire piétonne, malgré le flot de voitures et de bus qui passent devant le musée des Beaux-Arts. La mairie du 1er arrondissement demande qu’à l’occasion des travaux, cette voie de circulation soit réduite.

Le piéton est roi

Place des Terreaux, la suppression des feux et des passages piétons date de 2014, et depuis le dispositif sans feu est en expérimentation, mais cela dure ! C’est la loi du plus fort, les bus forcent le passage. Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er arrondissement a demandé quel serait le statut de la place après les travaux – aire piétonne, zone de rencontre ou zone 30 – mais à ce jour est toujours dans l’incertitude ! « S’il ‘y a pas de rétrécissement de cette voie, nous conseillons vivement de remettre des feux et des passages piétons » lance-t-elle lors du Conseil d’Arrondissement du mercredi 5 décembre. Effectivement, il serait possible d’aménager une piste cyclable à cet endroit, de manière à séparer les flux d’engins motorisés ou non, et ainsi de rassurer tout le monde.

« Le chantier perturbe les équilibres et génère des nuisances, relève le 1er adjoint Arthur Remy, c’est le grand n’importe quoi ! ». En effet, les travaux au nord et au sud de la place ne facilitent pas les trajectoires des piétons, d’autant que ces chantiers ne sont pas sécurisés.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.