Changer de regard

A l’occasion de ses soixante-dix ans, le Secours Catholique a organisé plusieurs Marches Fraternelles tout au long de la semaine, dont une partie du 3e arrondissement, est arrivée aux Terreaux mardi, et une autre a eu lieu dans le quartier de la Confluence mercredi 25, pour se terminer par la visite du Bateau Chapelle amarré quai Rambaud..

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pas à pas, mais pas sans toi – Une cinquantaine de personnes ont donc chaque jour cheminé, comme les disciples d’Emmaüs. Ces marches dont l’objectif est d’aller à la rencontre des autres, permettent de témoigner de ce que vivent les personnes en précarité, mais aussi  de parler de leur richesse et de leurs talents, inhérents à chacun.. « Marcher implique dynamisme, indique le président départemental Georges Bolon, cela incite à la réflexion, tout en étant solidaire ». Et de relever que la société oublie les plus démunis « On préfère dépenser plusieurs centaines de millions d’euros pour construire le grand stade et diminuer les budgets de quarante-sept mille euros en 2016, pour l’accès au logement social, alors que les besoins n’ont jamais été aussi grands ».  Le Secours Catholique, qui rassemble un millier de bénévoles dans le Rhône essaie de cultiver la fraternité avec ceux qui sont en difficulté et qui ont souvent une grande expérience de la vie. La solidarité et l’amitié réchauffent font pousser le bien être dans les cœurs.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.