Changement de statut souhaité

Depuis trois ans, à la demande de plusieurs associations, la piétonisation du bas des pentes un samedi par mois est en expérimentation, et cela se révèle être un succès, les retombées sont très favorables, la ville elle-même le reconnait. La mairie du 1er arrondissement, qui est partie prenante dans l’opération souhaite que celle-ci soit poursuivie et amplifiée. « Notre fonction est d’initier, indique le maire Nathalie Perrin-Gilbert, et en cas de succès la ville développe, voire pérennise ». Il y a un dynamisme commercial certain dans ce quartier, et la mairie du 1er s’en félicite, et ne souhaite pas en rester là, car le bas des pentes est un périmètre de sauvegarde du commerce et de l’artisanat, les rez-de-chaussée évoluent, il est indispensable, pour un développement harmonieux et équilibré du secteur, de les accompagner.

La plupart des commerçants de ce secteur reconnaissent l’intérêt de la piétonisation, mais pensent qu’une réfection des rues et un aménagement des vitrines est indispensable pour attirer le chaland. Comme le dit le patron de la boutique Bianchini-Ferrier rue Romarin « de petits embellissements urbains donneraient aux rues l’aspect d’une jeune fille ! ». Bref, difficile de faire du neuf avec du vieux !

 

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.