Changement dans la continuité

C’est non sans émotion que Patrick Puvis de Chavannes, après dix années de présidence de l’Institut Saint Vincent-de-Paul, établissement pour déficients intellectuels légers situé face à la mairie du 2e, a remis sa démission au cours de l’assemblée générale qui s’est tenu le lundi 13 juin.

L’ex-président a su remettre sur les rails cette maison qui en 2006 se trouvait en difficultés, de manière à ce qu’aujourd’hui, elle soit reconnue par les ARS (agence régionales de santé), ainsi que par les structures de travail protégé, pour la dimension d’accompagnement vers la vie professionnelle qu’elle offre.

ISVP 011

Son successeur, Christian Palliart-Brunet venant du domaine de la finance, actif dans l’association depuis 2004, a très vite été nommé trésorier,  puis vice-président. Son élection comme président n’a surpris personne, étant donné l’intérêt qu’il a toujours manifesté pour  les différents projets, dans lesquels il n’a pas hésité à s’impliquer. « Je souhaite agir dans la continuité, assure-t-il, poursuivre ce qui a déjà été entrepris me semble la meilleure formule. ² Et de préciser qu’aussi bien l’organisme de tutelle que les jeunes ont des besoins qui évoluent et que son souhait est de poursuivre l’accompagnement dans le respect des valeurs – humanisme et laïcité – qui sont celles de l’institution.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.