Chaine citoyenne de secours

Pour la deuxième année, la Ville de Lyon organise la Semaine des gestes qui sauvent, du 23 au 28 avril, car elle s’est aperçu que de nombreux lyonnais souhaitent être formés, et trop peu le sont, alors qu’il suffit de quelques heures pour apprendre.

Sauver une vie

Le massage cardiaque, acte citoyen et solidaire, est à faire dans les toutes premières minutes après que la personne victime d’un arrêt cardiaque se soit écroulée. En apprenant les gestes nécessaires, qui seront proposés durant toute la semaine dans des lieux différents de la ville, les lyonnais pourront intervenir pour sauver quelqu’un en danger. « Les trois premières minutes sont les plus importantes, assure le professeur Jacques Beaune Président d’Honneur de la Fédération Française de Cardiologie, le cerveau doit continuer à être irrigué ».

L’arrêt cardiaque peut arriver à tout le monde, n’importe quand. Il touche quarante mille personnes chaque année en France. L’objectif de cette semaine des gestes qui sauvent est de mettre en lumière l’importance de l’action du témoin d’un malaise cardiaque qui permet par son attitude de gagner des minutes précieuses. « L’enjeu de cette semaine est d’offrir à tous la possibilité de se former » précise Céline Faurie-Gauthier conseillère municipale déléguée à la santé. Une intervention rapide dans l’attente des secours peut faire repartir le cœur. La Rue des premiers secours, évènement grand public qui permet à chacun d’acquérir les premier gestes, se tiendra place Bellecour le samedi 28 avril, de 9h à 16h.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.