Des bus plus sécurisés

Afin de lutter contre l’insécurité dans les transports en commun, principalement le harcèlement, le Sytral crée un réseau d’ambassadrices.

Tenir compte des usagers
Existant déjà depuis 2015 sur les lignes 7 et C14, celui-ci est déployé à partir de Mars, sur la ligne C12 qui part de Bellecour pour aller à Feyzin.
Le groupe de voyageuses retenues, les « ambassadrices de lignes », effectueront leur trajet habituel accompagnées par des agents du Sytral et de son délégataire, dans le but d’identifier des contextes et éléments à l’origine d’un sentiment d’insécurité.
A l’issue de ces marches exploratoires, elles élaboreront des préconisations sur les causes éventuelles de cette crainte et les stratégies de déplacement à adoptées pour faire face à ce sentiment et risque d’insécurité : horaires notamment les soirées, et lieux à éviter.
A l’issue de cette phase de diagnostic, les « ambassadrices de ligne » participeront activement à l’élaboration de préconisations d’amélioration pour la sécurité́.
A noter que sur les deux autres lignes où cela se pratique, elles ont exprimé le souhait qu’une communication spécifique contre le harcèlement sexiste dans les transports en commun soit réalisée, et que des caméras soient installées afin de tranquilliser l’usager, Souhaits dont le Sytral a tenu compte.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.