Bras de fer énergique

La mairie du 1er arrondissement essai depuis de long mois de dialoguer avec la ville en ce qui concerne les équipements de proximité, mais sans résultat, aussi a-t-elle décidé d’agir.

Le 11 janvier 2016, elle a adopté un inventaire de ces équipements, que la municipalité n’a  voulu ni formaliser, ni voter. Elle l’a réadopté en janvier 2017 pour la deuxième année du mandat, mais à ce jour, pas de réaction. « Depuis un an et demi, nous n’avons pas avancé sur ce point, indique Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er arrondissement, cela peut être considéré comme une obstruction de la ville vis-à-vis du 1er ».

Après autorisation du Conseil d’arrondissement, et bien que Yves Fournel de la majorité municipale ait proposé de tout remettre à plat étant donné les bouleversements qui vont avoir lieu  suite à la nomination de Gérard Collomb au gouvernement, il a été décidé que Madame le maire du 1er va ester en justice « Il est aujourd’hui de notre droit et de notre devoir de recourir devant le tribunal » précise-t-elle. Les équipements de proximité doivent être gérés au plus près des habitants, ce qui est un vrai service à leur rendre.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *