Du bourgeon à l’éclosion

La MJC Presqu’ile Confluence, qui prône les valeurs de tolérance et de partage de l’éducation populaire afin de permettre à chacun de sortir pour récolter quelques valeurs d’humanité, a tenu son assemblée générale le vendredi 29 avril.

Grande diversité d’activités et de publics

Au travers de ses six secteurs d’activité, enfance, jeunesse, environnement, loisirs, vie associative et musiques actuelles, les jeunes ont toutes possibilités d’épanouissement. « Il faut savoir les écouter, indique la présidente Valérie Dor, et faire en sorte qu’ils prennent confiance en eux ». Pour cela, il est nécessaire que des activités riches qui créent du lien soient proposées, car l’objectif de la MJC est l’ouverture sur l’extérieur, confirmée par le nombre d’adhérents – cinq cents en 2004, deux mille cinq cents en 2016 – en constante augmentation, preuve de bonne santé et d’animation chevronnée de la maison, signes très encourageant pour la présidente et le directeur Pierre Bobineau qui espèrent atteindre les trois mille membres d’ici quelques années avec l’arrivée de nouveaux habitants à la Confluence .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Le périscolaire qui a beaucoup modifié notre façon de fonctionner,  est au cœur de nos préoccupations » assure le directeur.  Mais il n’y a pas que cela, la MJC n’a de cesse d’augmenter le nombre de ses activités pour avoir une offre élargie et ainsi toucher tous les publics, ce qui pour Pierre Bobineau est « très grisant ». Point d’honneur, elle se voit confié par la ville, au grand dam de la mairie du 2e,  la salle associative place Renée Dufour qui sera opérationnelle d’ici deux ans.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.