Bienvenue à la retraite

Comme elle le fait dans les neuf arrondissements de Lyon et dans toutes les communes de Rhône-Alpes, la CARSAT (Caisse d’assurance Retraite et de Santé au travail) est venue à la mairie du 2e rencontrer les jeunes retraités. Sur presque trois cents personnes invitées, seule une dizaine a répondu à l’appel, les autres étant soit trop occupées, soit peu concernées, soit …

Prendre le temps de s’écouter

C’est l’âge, c’est l’heure de partir, d’arrêter de travailler ! C’est une vraie rupture qui nécessite quelques adaptations. Si un grand nombre de personnes vivent bien ce départ à la retraite, ce n’est pas le cas de tout le monde, beaucoup se trouvent également désemparées de ne plus rien avoir à faire. Il est nécessaire de retrouver son rythme, de retrouver des occupations à travers des activités choisies, et non plus contraintes comme le travail des quarante années précédentes !

A la maison, il est possible de redistribuer les rôles dans le couple, mais que chacun garde son indépendance et quelques activités qui lui sont propres

Vis à vis de la société, savoir définir ses priorités est indispensable. « Vous adhérer à une association ou faites du bénévolat, mais cela ne vous épanouit pas forcément, indique Magalie Picarle de la CARSAT, il faut savoir alors vous orienter différemment, car il existe beaucoup d’offres associatives sur le marché ». La retraite permet de choisir ce que l’on veut faire, de s’épanouir,  la liberté n’a pas de prix !

Agir pour son bien-être

Il y a également le volet santé. Tout au long de la vie le corps a évolué, de nouveaux besoins apparaissent. Pour être épanoui, il est nécessaire d’être bien dans son corps, et de se nourrir l’esprit. Les fonctions cognitives restent primordiales, pour cela il est nécessaire de stimuler son cerveau par des activités physiques et intellectuelles, et surtout en conservant une vie relationnelle dans la société. Une alimentation équilibrée est également indispensable pour rester en forme. Elle a une action bénéfique sur le cerveau. « Ce n’est pas parce qu’on est à la retraite que l’on doit moins manger, assure Magalie Picarle, il faut une nourriture équilibrée ».

Et puis une vie sentimentale satisfaisante contribue largement au bien-être et à l’équilibre de chacun.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.