Bien manger pour bien vivre

La première manifestation de la semaine bleue s’est déroulée lundi 3 octobre à l’Hôtel de Ville, où les séniors sont venus récolter des informations sur la manière de se nourrir pour bien vieillir.

Nourriture équilibrée – La société doit s’adapter au vieillissement, pour se construire avec plus d’humanité, c’est-à-dire que ce dernier doit être pris en compte par les collectivités, pour le bien-vivre de tous. « Que le vieillissement soit lié à la nutrition est un fait dont plus personne ne doute » indique Françoise Rivoire adjointe au maire déléguée aux personnes âgées.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La façon de manger dépend souvent de l’environnement, et permet d’avoir une certaine qualité de vie. Il est certain que celui qui boit, fume et mange beaucoup de friture vieillira plus vite que celui qui a une alimentation saine, mais tout le monde prend un certain plaisir, pour ne pas dire un plaisir certain à manger. Nourriture équilibrée ne signifie pas régime ! « Avec l’âge, il n’y a pas besoin de moins manger, certifie Karine Lander diététicienne, mais de mieux manger ». Il est important de prendre trois repas par jour. viande, poisson et œufs apportent des protéines ; les féculents sont source d’énergie et les produits laitiers de calcium. D’autre part, cinq fruits et légumes par jours sont vivement conseillés. « Côté boisson, l’eau est indispensable, un peu d’alcool en quantité modérée ne fait cependant pas de mal » poursuit Karine Lander.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Manger avec plaisir une nourriture variée en privilégiant les circuits courts, sans se priver, mais avec modération permet de trouver un équilibre alimentaire qui est l’une des meilleures solutions pour lutter contre les maladies.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.