Beauté poétique !

Pour la seizième année, la mairie du 2e arrondissement a remis les prix du Printemps des Poètes, concours organisé entre les élèves de l’arrondissement, pour savoir lesquels ont l’âme la plus poétesse ! Cet évènement a pour vocation de sensibiliser les enfants à la beauté de la langue française.

Poésies vivantes

Ils sont six cent cinquante de huit écoles de l’arrondissement à avoir participé, et chacun s’est dépassé pour écrire le plus beau poème. De ce fait, le jury a eu beaucoup de difficultés pour en sélectionner quelques-uns, tant tous présentaient un attrait certain. « Par ces poésies, vous nous avez offert du bonheur » reconnait le maire Denis Broliquier.

Finalement, quarante-trois prix ont été décernés, et les récipiendaires ne sont pas peu fiers ! « J’ai écrit ce poème toute seule, mais en classe » indique Clélia de Chevreul Sainte-Croix, quand Rose de l’école Alix repart avec son sac, toute intimidée. Un prix de l’humour a été décerné à un élève de l’école Germaine Tillon, qui lui n’a pas peur de se montrer, et d’autres sont très affectueux, comme celui d’Albane de l’école Condé qui se blottit contre sa maman pour sentir son parfum ! Bref, qu’ils soient en grand maternelle ou en CM1, les enfants ont tous des idées  pour parler des Petits Bonheurs, thème retenu cette année, car c’est dans la gratuité de la parole poétique que réside sa richesse, sa profondeur et sa beauté.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.