Aventure de réconciliation

Les Cités d’Or, mouvement civique établit jusqu’à maintenant à la Duchère, essentiellement tourné vers les jeunes en décrochage, s’est vu proposé par le bailleur social Lyon Métropole Habitat, un local de 200 m² bénéficiant d’une cour, dans le quartier de l’opéra, afin qu’il puisse faire de cet endroit une Maison des Cités d’Or, pour accueillir le grand public.

Registre sensible – Ce lieu sera tourné vers la rencontre l’échange et le partage. « Il est stimulant de rencontrer l’autre  de confronter ses idées et de croiser les regards » indique Thibaud Narmand chargé de mission.
Ce local est mis à la disposition de l’association, mais avant d’investir les lieux, elle doit procéder à un certain nombre de travaux dont le coût s’élève à cent mille euros. Pour en financer une partie, elle fait une campagne de crowfunding sur la plateforme www.ulule.com sur laquelle tout un chacun peut se rendre. « Notre cœur de métier est de nous occuper des jeunes, mais nous ouvrons la discussion, dans un objectif de réconciliation » poursuit le chargé de mission.

Le projet des Cités d’Or est de croire en la réconciliation. Elles vont donc développer une offre en faveur du monde de l’entreprise, que le cadre supérieur puisse venir discuter avec l’employé, car quelle que soit sa place dans la hiérarchie, de plus en plus de personnes ont besoin d’un soutien.
L’objectif est de pérenniser le monde économique en faisant se rencontrer des personnes dissemblables issues de tous les horizons, qui puissent s’engager sur des projets communs et ainsi de constituer une pépinière de transformation individuelle et collective en adéquation avec les besoins de réconciliation demandés par la société.

Ouverture prévue fin 2017.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.