Attention particulière

L’Institut Saint-Vincent de Paul, situé dans le quartier d’Ainay, accueille une centaine de jeunes déficients intellectuels, pour au travers d’ateliers – blanchisserie, restauration, confection, bois, bâtiment – leur inculquer une éducation qui leur permette d’entrer dans la vie active.

« Notre objectif principal est que chacun puisse être suffisamment autonome pour avoir un travail ou une activité conforme à ses capacités » indique la directrice Caroline Fioretto.

Comme cela a été dit au cours de l’assemblée générale du lundi 22 juin, la période de confinement s’est révélée particulièrement complexe pour l’Institut. Grâce aux directives de l’ARS et à la participation de tout le personnel, qui a su faire preuve d’une grande capacité d’adaptation, elle a pu être gérée de manière active, avec accompagnement éducatif, pédagogique et thérapeutique à distance, par téléphone ou skype, avec le matériel offert par la Fondation de France.

Cet accompagnement particulier a permis de tisser des liens étroits avec les familles, et cela ouvre de nouvelles perspectives pour l’avenir, l’enseignement à distance pourra intervenir lors d’absences pour maladie par exemple. Les élèves sont aujourd’hui présents deux jours par semaine, et espèrent revenir à plein temps en septembre !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.