Amplifier la mobilisation

A l’appel de plusieurs syndicats, CGT, FO, Solidaires, UNEF, CNT et FSU, cinq cents personnes, se sont rassemblé jeudi 12 mai sur la place Louis Pradel, afin de confirmer leur opposition à la loi travail, et au 49.3

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ne lâchons rien ! – D’après les organisations syndicales, plus de 70% des français sont opposés à cette loi. « Il y a une mobilisation massive à travers la France, indique un responsable de l’UNEF, mais le gouvernement fait la sourde oreille, et ne veut pas nous entendre. » Effectivement, il a lâché quelques miettes, mais refuse le débat parlementaire et veut passer en force avec le 49.3. Les militants présents sont très remontés. Ils veulent continuer et amplifier la mobilisation, qui dès la semaine prochaine devrait se traduire par des grèves. Pour de nombreux manifestants, cette loi a été mal construite, il aurait dû y avoir concertation avec les représentants du peuple. Le mouvement s’étend et s’amplifie, face à la pression de la rue, les élites ont dégainé le 49.3 « C’est très grave, affirme Joao Pereira Afonso, responsable UD CGT, c ‘est un déni de démocratie, un aveu de faiblesse de la part du gouvernement qui n’écoute pas le peuple qui l’a élu ». Tous tes manifestants sont d’accord pour amplifier la lutte, et combattre jusqu’au retrait de cette loi. « Ne restons pas sans rien faire, nos droits sociaux sont trop précieux ». Pour les syndicats, le gouvernement cherche à détricoter cent cinquante ans d’acquis sociaux, « Ne nous laissons pas faire » !

contact: lyon-presquile@orange.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.