Amplification des alternatives !

La pollution de l’air est essentiellement due à la circulation automobile, l’industrie, le transport routier et le chauffage, ce qui provoque en France quelques cinquante mille morts prématurées.

Aussi va-t-il être créé une Zone à Faibles émissions (ZFE) qui est un périmètre au sein duquel les véhicules les plus polluants n’auront plus le droit de circuler.

A partir de juillet 2022, ce sera le cas pour les voitures individuelles crit’air 5 ou non classées.  Et à partir du 1er janvier 2026, seuls les crit’air 0 et 1 pourront pénétrer dans la ZFE. « Il s’agit d’améliorer la qualité de l’air pour améliorer la santé » indique Valentin Lugenstrass adjoint aux mobilités. La ville incite les Lyonnais à l’autopartage, au covoiturage, à l’utilisation des transports en commun et à la pratique du vélo et de la marche à pied.
Dans les prochaines années elle doit développer les transports en commun, créer des pistes cyclables, augmenter le nombre d’arceaux vélos et étendre le réseau vélo’v. A Lyon, la part modale de la voiture est en diminution depuis quelques années.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.