Alerte maximale

Deux poids deux mesures, mais le pire a été évité ; les brasseries qui font de la restauration peuvent d’après les syndicats, proposer des consommations dans la journée à condition qu’elles soient accompagnées de nourriture, alors que les bars doivent fermer pour une durée minimale de quinze jours, et que les restaurants peuvent continuer leur activité moyennant un protocole sanitaire détaillé !

« C’est très flou, indique Laurent Lutse président de la branche café de l’Umih, il faut préciser les contours de ce périmètre ».

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.