Aider les acteurs du tourisme

En Auvergne-Rhône-Alpes, première région de montagne et de pleine nature, le tourisme est un enjeu majeur. De ce fait, la région veut impulser une vraie dynamique touristique sur son territoire.

Dynamiser les sites

Il n’empêche que le tourisme se développe, dans ce secteur plusieurs milliers d’emplois ont été créés ces dernières années. « Mais nous ne voulons pas nous arrêter là, indique Nicolas Daragon vice-président délégué au tourisme lors de son bilan de mi-mandat le mercredi 9 janvier, aussi allons-nous vers ceux qui ont un projet, qui créent de la richesse dans les territoires ».

Ceci, d’abord à la montagne où un plan neige a déjà été mis en place dans certaines stations de basse altitude, mais où il est indispensable de diversifier l’offre au cours des quatre saisons. La gastronomie et l’oenotourisme doivent également être accompagnés par la création de caveaux dans le beaujolais et les Côtes du Rhône, et par le développement de la Vallée de la Gastronomie qui ira de Dijon à Marseille et dans laquelle Rhône-Alpes a son mot à dire ! L’hébergement touristique est aussi un point fort que soutient le Région, en stimulant les indépendants – vingt-sept projets l’ont déjà été, comme Mihotel à Lyon –  avec des aides allant de soixante-dix mille à quatre cents mille euros. La politique régionale veut également accompagner les sites emblématiques, comme Fourvière et vingt-cinq autres en Auvergne-Rhône-Alpes, de manière à ce qu’ils se restructurent et créent une offre nouvelle, sans laisser de côté les stations thermales.

« Notre objectif est d’être présents sur de nombreux fronts, et ainsi être un déclencheur d’investissements » poursuit le vice-président, en précisant que la clientèle de loisir augmente à Lyon, et qu’elle participe de ce fait à la promotion du territoire.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.