Agir dans la dignité

Dans le cadre de la Journée mondiale du Refus la Misère, projet porté par l’ONU, un collectif d’associations a organisé une rencontre place de la République, le mercredi 17 octobre, pour aller au devant des lyonnais, et échanger à propos de la pauvreté et de l’exclusion.

Bâtir plus de justice

« L’objectif est de faire savoir au plus grand nombre qu’il y a de la misère, qu’il existe des nécessiteux non seulement de par le monde, mais aussi en France, bien souvent à côté de chez nous » soutient le président Michel Lansard. En effet, beaucoup de familles n’arrivent pas à joindre les deux bouts, et doivent faire appel à des organismes de charité pour se nourrir ou se vêtir. Parfois, faute de logement, elles doivent dormir dans leur voiture pour ne pas être totalement à la rue. « Ces personnes souhaitent bien souvent travailler, indique Marie-Andrée une bénévole, mais sans logement, il n’est pas évident de trouver un emploi ». De nombreuses écoles sont venues rencontrer les associations pour réfléchir à la pauvreté.

Cette année marque le soixante dixième anniversaire de la Déclaration des Droits de l’Homme. Il s’agit de rappeler que la grande pauvreté est une violation des droits humains, et que ceux-ci ne peuvent être effectifs sans la mobilisation de tous. C’est pourquoi il faut passer de la Déclaration à l’Action, car toute personne aspire à être reconnue dans sa dignité, égale à celle des autres.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.