Action collective

Tous les commerçants et artisans, hormis alimentaires et pharmacies, ont dû fermer boutique pendant les deux mois de confinement.

Vent debout face aux assurances

Malgré la souscription de garanties leur assurant une protection financière en cas de fermeture administrative, de nombreux assureurs refusent de prendre en charge les pertes d’exploitation au motif qu’une pandémie n’est pas prévue au contrat. Une action collective est donc lancée sur la plateforme « V pour Verdict », spécialisée dans la résolution de conflits collectifs. Cette action vise à aider tous les commerçants et indépendants à obtenir l’indemnisation de leurs pertes d’exploitation auprès des assureurs.

« Nous allons au préalable mettre en demeure chaque assureur pour qu’il prenne en charge les pertes d’exploitation qu’il a garanti selon les termes du contrat, puis une action en justice contre chaque assureur va être introduite au moyen d’une assignation au nom des assurés concernés devant les tribunaux judiciaires ou commerciaux compétents, explique un avocat, car il s’agit d’une réelle prise d’otage qui pourrait faire des morts ».

Tous les assurés commerçants, indépendants, PME, TPE, titulaires d’une assurance couvrant les pertes d’exploitation en cas de fermeture administrative ou en cas de prise en charge des dommages résultant d’une catastrophe naturelle insuffisamment définie par les conditions générales peuvent rejoindre l’action. Pour tout renseignement : www.actions.vpourverdict.com

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.